Il existe en Corse quelques établissements, qui font aujourd’hui partis du paysage. Ces hôtels ou restaurants datent bien souvent des années 60 ou 70, au moment où le tourisme insulaire se transformait totalement pour aller vers un industrialisation plus marquée.
Parmi ces hôtels dont la réputation à traversé les années, nombreux sont ceux qui se situent en montagne et dans les villages, comme si rien ne résistait dans les grandes agglomérations et que seuls les villages arrivaient à conserver cette tradition. C’est effectivement le cas à Quenza avec une institution du tourisme insulaire, l’auberge Sole e Monti.

Une histoire incroyable digne d’un roman so british

L’histoire du Sole e Monti, c’est l’histoire de la famille Balesi et surtout de Félicien. Absolument pas destiné à faire carrière derrière les fourneaux ou à gérer un hôtel, Félicien Balesi s’est retrouvé propulsé à la tête de cette affaire familiale ouverte dans le village de Quenza en 1968. Mais très vite, la motivation prend le relais de l’angoisse, le plaisir d’accueillir est là et l’histoire du Sole e Monti commence à s’écrire.
La vraie passion de Félicien Balesi, ce sont les rallyes automobiles. Cela va aussi participer à la légende de l’hôtel, puisque tous les plus grands pilotes vont devenir des fidèles de l’établissement. Quand au coup de pousse du destin, il viendra d’Angleterre avec Mr et Mme Hogg, véritables influenceurs avant l’heure, qui découvrent part hasard les lieux et partage abondamment leur coup de foudre local dans la presse anglaise ( à lire ici)

Une transmission familiale réussie

Félicien Balesi sera toujours la figure iconique de ces lieux. On va manger à l’auberge du Sole e Monti mais on va aussi chez Félicien. S’il est toujours présent dans l’établissement, son rôle a un peu changé grâce aux forces vives apportées par ces deux nièces : Elodie et Estelle Balesi. Aux commandes de la cuisine Elodie propose une nouvelle vision de la cuisine corse proposée depuis toujours ici. Une vision plus moderne, une cuisine revisitée, mais toujours le même soin dans le choix des produits locaux. Estelle, diplômée de commerce, reprend quand à elle la gestion de l’hôtel pour faire perdurer cette véritable référence insulaire.

Crédit photo L’express

Et voici donc l’hôtel et restaurant Sole e Monti sur de nouveaux rails, avec une rénovation permettant un confort encore meilleur sans pour autant dénaturer les lieux. La volonté est de conserver ici une vraie chaleur de l’accueil, un lieu de vie à taille humaine. Certes l’hôtel de montagne dispose de 20 chambres, mais c’est dans les pièces à vivre, le salon, le restaurant et le fameux jardin que l’on ressent le mieux la véritable âme de ce lieu.

L’hôtel en quelques mots

Il date donc de 1968, mais a connu bien sûr plusieurs rénovation. Il propose aujourd’hui 20 chambres, réparties en 3 catégories différentes. Il s’agit de chambres doubles, équipées de salle de bain privative, connexion wifi ( réseau de montagne non garanti….) et télévision.
La vocation est toujours la même : accueillir à Quenza, au cœur de l’Alta Rocca, des visiteurs en quête de convivialité, de partage et de bonne chaires ( et vins !) . Service de petit déjeuner copieux à ne surtout pas manquer !
Le cadre du village de Quenza est exceptionnel, au pieds des Aiguilles de Bavella. Ce beau village de 200 âmes à l’année, offre un cadre de verdure exceptionnel, un patrimoine culturel qui mérite un arrêt et surtout un panel d’activités sportives et ludiques exceptionnel : randonnée dont le GR 20 mais aussi le Trou de la Bombe et le Plateau du Cuscione, escalade, canyoning à Bavella, VTT, balade à cheval ou à dos d’ânes…de quoi animer de nombreuses journées qui se finiront certainement entre les bars du village et l’Auberge du Sole e Monti.

Informations et contacts :

Auberge Sole e Monti, hôtel 3 étoiles ouvert de mai à octobre.
Site internet : https://www.solemonti.com/
Téléphone : 04.95.78.62.53